© 2018 - Tous droits réservés à Nicolas Bézier, Théâtre Minuit Pile.

nico.jpg

Nicolas Bézier

Président

Diplômé en Arts Plastique à Bordeaux III, Nicolas choisit de s'envoler vers les terres canadiennes en 2006. C'est à Montréal qu'il tombe amoureux des planches. Après quelques ateliers ainsi qu'une formation théâtrale suivie aux cotés de Patrick Palmer à l'Université de Montréal, Nicolas rejoindra entre autres la troupe du Cadavre Exquis en 2010, dirigé par Stefan Perreault.

Une envie de créer toujours plus et de découvrir l'envers du décor le pousse à fonder en 2013 Minuit Pile avec Nadia Fontaine, rencontrée dans cette précédente troupe. Un défi de taille, mais surtout très stimulant puisqu'il géreront la troupe autant sur le plan administratif qu'artistique. Trois premières pièces dont il est l'auteur ont enchanté le public québécois, l'encourageant à ne pas en rester là et à donner une seconde vie à la troupe lors de son retour en France à l'automne 2018, avec la précieuse collaboration de Véronique Perrin.

Par ailleurs, Nicolas a également mis en scène en 2018 "Feu la Mère de Madame", une pièce de Feydeau, auprès des Indisciplinés de Toronto, une troupe francophone résidant en Ontario, Canada.

Sensible au bien-être et au zen en général, il anime également des ateliers d'écriture optimiste, après avoir été formé par Rossana Bruzzone, la pionnière de ce courant. Son but à moyen terme: travailler en combinant les arts avec la croissance personnelle.

 

"Le projet de faire revivre Minuit Pile à Paris a été un puissant moteur quant à mon retour en France. Je revenais avec un projet stimulant et enthousiasmant. De plus Véronique était la personne idéale pour le concrétiser. Perfectionniste, elle a un fort sens de l'analyse de terrain et elle est pleine de ressources. Nous sommes totalement sur la même longueur d'ondes quant à la portée que l'on veut donner à la troupe. Créer une cohésion de groupe pour travailler efficacement, tout en s'amusant. Il en résulte  des spectacles de haut calibre, nourrissant la motivation de Minuit Pile à aller toujours plus loin dans ses ambitions... et hors des sentiers battus".

vero.jpg

Véronique Perrin

Vice-présidente

Diplômée d’un DEUG de médiation culturelle (université de Paris III) et d’une maîtrise de communication (ECS – Ex-ISERP), Véronique a exercé en tant qu’attachée de presse durant 7 ans. En 2009, elle engage un tournant dans sa carrière pour se diriger vers le milieu de l’audiovisuel.

Ayant une mère comédienne, Véronique a grandi dans les coulisses de spectacles. C’est ce qui lui a donné goût au théâtre, elle suit donc ses premiers cours à l’âge de 13 ans, c’est à cette occasion qu’elle fera ses premiers pas sur scène. En 2008, elle intègre pendant 4 ans l’atelier théâtre d’Eléonore Thomas à Paris où elle apprendra les bases du jeu, de l’impro et de l’écriture. Dans le cadre de cet atelier et jusqu’en 2011, elle montera sur scène d’abord avec un de ses textes « La Célibataire Attitude », puis lors de différentes pièces : «Les pas perdus » de D. Bonal, « Quand le passé s’emmêle » pièce écrite collectivement lors de l’atelier, « Boulevard du boulevard du boulevard » de D. Mesguich, « Derrière les portes » rassemblement de monologues de G. Levoyer, cette dernière a notamment été jouée à 2 reprises lors du festival d’Avignon 2011. Puis en 2012, Véronique rejoint l’atelier spectacle de la compagnie Kméléon dirigé par Jean-Lou Poirier (comédien, auteur et metteur en scène) où elle jouera dans « Le Voisin », comédie écrite par J.-L. Poirier.

Elle marque alors une grande pause souhaitant se consacrer à sa carrière dans l’audiovisuel. Quand Nicolas décide de rentrer à Paris en 2018, après son expatriation canadienne, il lui propose de recréer Minuit Pile à Paris. Elle accepte tout de suite de plonger dans l’aventure, c’est l’occasion pour elle de renouer avec le théâtre et de monter à nouveau sur scène.

« De Paris, j’ai suivi l’évolution théâtrale de Nicolas jusqu’à la création de Minuit Pile. Je l’ai toujours soutenu dans ses projets. Dès que j’ai lu et vu ses pièces, j’ai tout de suite aimé son style et sa vision du théâtre. Il sait créer des univers où tout le monde peut s’immerger. Dès qu’il m’a proposé de collaborer avec lui pour fonder Minuit Pile à Paris, je n’ai pas hésité une seconde. Je suis sûre que le public parisien adhérera à son univers. On compte bien amener loin les projets de l’association ensemble. »

Logo minuit pile sans cadre copie2.gif